Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a déclaré ce jeudi que sa politique monétaire resterait accommodante "aussi longtemps que nécessaire", s'engageant à maintenir ses taux à leur niveau bas actuel voire à les baisser encore. Des propos qui ont propulsé les Bourses européennes à la hausse et contribué à une nette détente sur le marché de le dette européenne.