Le projet Phoenix a inauguré ce vendredi une usine capable de traiter les résidus de déchets et d'en extraire un pétrole de synthèse pour le secteur industriel. Un projet qui prend les devants face aux demandes environnementales européennes.