Les confinements successifs ont poussé les Belges à se tourner encore plus vers l'e-commerce. Il n'empêche, l'an dernier, les montants totaux dépensés en ligne ont baissé de 10%. Certains secteurs, comme le secteur des voyages par exemple, ont plombé les statistiques.