C'est l'ennemi invisible, foudroyant, qui impose aux soigneurs des conditions de travail à la limite du supportable. Pour des humanitaires même endurcis par 20 ans de terrain, Ebola est une épreuve exténuante qui malmène les émotions.