A l'heure où le virus Ebola continue de se propager en Sierra Leone, les femmes enceintes fuient les hôpitaux par crainte d'une contamination. Aujourd'hui les centres de santé maternelle sont désertés, les femmes préfèrent accoucher à domicile malgré les risques.