L'énergéticien français EDF renonce finalement à l'entrée en bourse de sa filiale belge EDF Luminus après un nouvel accord sur la convention d'actionnaires, qui lui permet de monter à 68,63% du capital, contre 62,3 % précédemment.