En crise depuis la révolution populaire de 2011 qui a renversé Hosni Moubarak, l'économie égyptienne est au coeur de la campagne électorale, avant l'élection d'un nouveau président les 26 et 27 mai prochain.