"L'Egypte, ce sont aujourd'hui les Frères musulmans d'un côté, et le reste des Egyptiens de l'autre", affirme Mahmoud Badr, le fondateur d'une campagne réclamant le départ du président islamiste Mohamed Morsi, alors qu'un clivage croissant fait redouter de nouvelles violences dans le pays.