Sur les marchés financiers, le résultat des élections européennes a plutôt rassuré les investisseurs, qui craignaient un raz-de-marée des partis populistes. Quant au résultat des élections en Belgique, la crainte d'un blocage institutionnel n'est pas encore d'actualité.