Électricité :Electrabel se défend 25/09/18

25/09/18 à 17:52 - Mise à jour à 15:46

Engie Electrabel s'est dit surpris par les accusations de la ministre Marie-Christine Marghem, concernant un possible black-out en novembre. L'énergéticien affirme avoir "suivi scrupuleusement ses obligations".

Engie Electrabel s'est dit surpris par les accusations de la ministre Marie-Christine Marghem, concernant un possible black-out en novembre. L'énergéticien affirme avoir "suivi scrupuleusement ses obligations".

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires