Engie Electrabel s'est dit surpris par les accusations de la ministre Marie-Christine Marghem, concernant un possible black-out en novembre. L'énergéticien affirme avoir "suivi scrupuleusement ses obligations".

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.