Le patron de Tesla s'est montré particulièrement critique à l'égard du plan d'investissement de 1.200 milliards dollars de Joe Biden destinés aux infrastructures américaines. Un plan qui profitera pourtant au constructeurs de voitures électriques, mais peut-être un peu moins à Tesla.