Aryana et Fereshta ont grandi loin de leur terre natale, l'Afghanistan, puis y sont revenues pour être chanteuse, actrice. Elles ont découvert un pays changé, avide de liberté, mais aussi les haros des conservateurs pour qui une femme n'a pas le droit de faire de la musique ou du cinéma.