D'ici 2030, notre pays ambitionne de doubler la proportion de marchandises transportées par voie ferrée. Il faut dire qu'un train retire 50 camions du trafic. Et les embouteillages coûtent 1 à 2% de croissance économique par an. Voilà pourquoi le Port d'Anvers, Railport et Infrabel ont développé une vision ferroviaire durable. Vision qui facilite le transfert modal.