Platini brigue la présidence de la FIFA - Nintendo repasse dans le vert - Bayer profite de l'euro faible