Google, IBM et Ericsson ont tous présenté des résultats en hausse pour le deuxième trimestre. Les entreprises technologiques ont satisfait les investisseurs.