Plus rien ne semble empêcher Dominique Leroy de prendre la tête de Belgacom, KBC continue de rembourser ses aides publiques, la dette belge a terminé l'année 2013 sous la barre des 100% du PIB.