Trois ans se sont écoulés depuis que la famine a frappé la Somalie et tué plus de 250.000 personnes, pour plus de la moitié des enfants. Mais de nombreux Somaliens continuent d'avoir faim.