En Uruguay, l'image du gaucho, le fier gardien de bétail hissé sur son cheval, disparaît peu à peu face à l'avancée du soja et une nouvelle société rurale. Mais parmi les gardiens de la tradition, les chanteurs appelés " payadores " font de la résistance.