Contre toute attente, la croissance wallonne a ralenti au cours des six derniers mois. Une contreperformance que l'on doit au fléchissement des exportations, et à l'insuffisance de mesures structurelles. Les chefs d'entreprise wallons, sondés par l'UWE, s'attendant toutefois à une légère reprise de leur activité