Le brut est au plus haut depuis la guerre du Golfe il y a 28 ans. En cause : les attaques de samedi revendiquées par les rebelles yéménites en Arabie Saoudite. Deux sites du géant pétrolier Aramco ont été visés par des drones.