La société belge voit la demande de ses coussins d'inflation décupler en raison de la crise sanitaire.