Apparus aux Etats-Unis et en Europe du Nord pendant la révolution industrielle, à la fin du 19e siècle, les potagers urbains ne sont arrivés en Espagne qu'au milieu des années 1970. Mais à cause de la crise et du chômage, ils se sont multipliés.