Le street art pour panser les plaies d'un quartier longtemps à l'abandon : c'est le parti pris par la ville de Malaga, sur la côte Sud de l'Espagne, au moment où ce mouvement artistique gagne ses lettres de noblesse.