Les opérateurs téléphoniques ne boiront pas forcément le bouillon avec la disparition du roaming en Europe, annoncée pour 2015. Le texte adopté début avril par le parlement européen précise que des plafonds pourraient être imposés pour éviter des utilisations "abusives".