Aux Etats-Unis de plus en plus de parents font le choix de ne pas vacciner leurs enfants par peur de possibles effets secondaires. Autisme et troubles du comportement seraient selon eux liés aux campagnes de vaccinations. De nombreux docteurs dénoncent ce qu'ils estiment être des rumeurs infondées.