Quand l'Ethiopie a commencé à rapatrier, le mois dernier, ses citoyens vivant illégalement en Arabie saoudite, 30.000 personnes étaient attendues. Mais quatre fois plus d'Ethiopiens ont en fait déjà été ramenés chez eux. Un énorme défi pour le pays de la Corne de l'Afrique.