Au centre des débats, l'inflation, les prix de l'énergie mais également la situation budgétaire des Etats-Membre. Nombre d'entre eux ne répondent plus aux critères en terme d'endettement, ni à ceux du pacte de stabilité. Ces outils sont toutefois dépassés, selon plusieurs observateurs.