Cette question technique préoccupe la presse des Pays-Bas. C'est le Financieele Dagblad qui remarque une caractéristique d'Optiq, la nouvelle plateforme de trading d'Euronext mise en servie il y a deux ans. Via un flux public les informations circulent à une certaine vitesse. Mais un flux privé permet à certains investisseurs de recevoir les informations quelques fractions de seconde plus tôt.