En s'offrant Borsa Italia, Euronext renforce sa position sur le marché européen. L'opérateur boursier entend ainsi jouer sur les volumes pour gagner des parts de marché, et, cerise sur le gateau, accéder aux sacro-saintes négociations des dettes souveraines.