10.000 PME ont répondu aux questions du SPF économie. Les premières raisons avancées par les organismes de crédit sont l'insuffisance de fonds propres, une position financière insuffisamment convaincante et l'insuffisance des sûretés disponibles.