Les pays européens sont montés en première ligne dans la lutte contre l'évasion fiscale, sous la pression d'opinions publiques échaudées par les "Panama Papers", afin de mobiliser le G20 sur la problématique.