Pour son retour en Bourse, plus de deux semaines après sa suspension, le titre d'Evergrande a perdu plus de 12 %.Pour éponger sa dette colossale, Evergrande tente par tous les moyens de lever des fonds. Et cela, afin de respecter ses échéances, et de rassurer les investisseurs. Sans succès jusqu'à présent