Après une négociation marathon, les dirigeants de la zone euro se sont finalement mis d'accord sur le dossier grec. Athènes pourra prétendre à un troisième plan d'aide international si des mesures très strictes sont mises en oeuvre rapidement.