"Plus ils nous insultent, et mieux on se porte" confie tout sourire à l'AFP Nigel Farage, patron de l'Ukip populiste et europhobe qui caracole en tête des sondages à l'approche des élections européennes, galvanisé par son obsession: sortir la Grande-Bretagne de l'UE.