La fédération des entreprises de Belgique déplore la grève. Les employeurs estiment que la hausse de salaires envisagée est significative dans un contexte de crise. Au moins 3,2%, si on prend en compte l'indexation automatique.