Selon la présidente de la Réserve fédérale américaine, un relèvement des taux est peu probable avant le mois de juin, certains indicateurs étant encore à l'orange. Le mot d'ordre reste pour l'instant la patience.