Après le tunnel Stéphanie, inaccessible depuis le 11 janvier, c'est le tunnel Léopold II qui a temporairement été fermé à la circulation. Pour la mobilité bruxelloise, voilà une nouvelle tuile qui ne serait que la conséquence de la gestion catastrophique de ses infrastructures routières.