L'annonce était dans l'air, la voilà confirmée: le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler a proposé ce lundi à son homologue français Renault une fusion à parité. Une fusion qui pourrait donner naissance au troisième groupe mondial du secteur.