Ce dimanche 31 janvier, le moratoire sur les faillites prend fin. De nombreuses entreprises se retrouvent sous la menace de citations en faillite ou de la venue d'huissiers alors que les perspectives économiques restent limitées. Pour l'UCM, c'est une faute grave.