Mauvaise nouvelle pour le gouvernement. L'augmentation du précompte mobilier n'a, pour l'instant, pas du tout l'effet escompté. D'après De Tijd, depuis trois mois, les recettes de cet impôt ont baissé de 14%, alors que le fédéral tablait sur une augmentation de près de 10%.