Le nouveau cadre réglementaire approuvé ce vendredi en conseil de ministres devrait permettre à la Belgique de doubler les capacités de son parc éolien offshore, et cela sans subventions.