Le vieillissement de la population va coûter cher. Le comité d'étude sur la question vient de refaire ses calculs. Les dépenses sociales représentent un quart du PIB aujourd'hui, ce sera un tiers dans cinquante ans. Insoutenable pour les finances publiques. Les partis de la majorité tardent à trouver un terrain d'entente pour une réforme des pensions.