Déjouant tous les pronostics, le président sortant turc Erdogan a largement gagné les élections législatives, avec près de 50% des voix et 316 sièges sur 550 au Parlement. Dès l'ouverture des marchés, la livre turque s'est envolée, gagnant d'un seul coup 5% de sa valeur face au dollar et à l'euro et entraînant dans son sillage la bourse d'Istamboul.