On appelle ces cubes des "nano-logements", des appartements de moins de 20 mètres carrés. A Hong Kong, la flambée des prix immobiliers pousse les jeunes qui travaillent à vivre dans des espaces toujours plus petits