En France, les producteurs et patrons de salles de concerts réclament un soutien de 50 millions d'euros. La somme nécessaire, selon eux, pour aider le secteur à faire face aux contrecoups des attentats.