Choisie par les nazis pour sa discrétion, la gare de Bobigny, où plus de vingt mille juifs embarquèrent pour Auschwitz en 1943-44, fut longtemps un terrain en friche, abandonné à un ferrailleur. Une cérémonie de commémoration des 70 ans de la libération d'Auschwitz s'y est tenue ce mardi. L'occasion de découvrir ce site méconnu de la déportation des juifs.