Les Français pourront à partir de vendredi acheter des médicaments sans ordonnance sur des sites internet autorisés, une sorte de révolution qui pourrait en précéder une autre puisque l'Autorité de la concurrence étudie la possibilité d'autoriser la vente de certains médicaments hors des pharmacies pour faire baisser les prix.