Le patron de Mithra est soupçonné de détournement de biens sociaux. Son rôle d'ex-président du comité de rémunération de Nethys est ciblé par la justice.