En un an, le pape François a insufflé un courant d'air frais dans l'Eglise: sans révolutionner la doctrine, il a bousculé beaucoup d'habitudes. Un remue-ménage qui suscite inquiétudes et grincements de dents dans le système rigide du Vatican.