Le gouvernement wallon PS-cdH a donné un coup de frein aux objectifs jugés trop ambitieux de son prédécesseur PS-Ecolo-cdH en matière d'énergies renouvelables.